Andrée BARRET




Biographie

1933 : Naissance de Andrée Cunin à Saint-Dié (Vosges).

Habite Épinal dans sa jeunesse : études à l'École Normale.

Mariage avec Jacques Barret.

Elle fait sa carrière de professeur de lettres autant à Paris qu'à Grenoble.

Aragon publie ses premiers écrits dans Les Lettres françaises. Membre des comités de rédaction d'Action Poétique et de Promesse, elle collabore à plusieurs revues importantes comme La Nouvelle critique, Europe, Actuels, L'Infini.


1958 : Première publication en fin d'année : un recueil intitulé Pour la joie d'aimer.

1966 : A partir du milieu des années 60, Andrée Barret publie des poèmes dans Le Pont de l'Épée (1966, N° 33), Promesse (été 1967, N° 18 ; automne-hiver 1968, N° 23-24 ; 1969, N° 27 ; printemps 1971, N° 29 ; automne 1972, N° 33), Action poétique (1968, N° 36 ; 1969, N° 40), dans Clarté, dans Polygraphe (2002, avec une traduction de poèmes de José Bergamin), dans le Cahier de la Biennale 2003 du Val de Marne, dans des revues étrangères (Hongrie, Japon, Russie...). Elle signe des traductions-adaptations dans la revue Europe.

Elle est l'auteur de nombreux essais et articles critiques parus dans Action poétique (dont Le Paysage heureux dans l'œuvre de Baudelaire), dans le Journal de la Biennale internationale de poésie (sur Tortel, Prigent, Rossi, Denis Roche...), dans France-Amérique (Où et comment l'Amérique fut baptisée Amérique ?, 30 juin 1988), CIP Marseille, etc...


2005 : Elle habite aujourd'hui à Paris.





L'Orchidée, poème d'Andrée Barret.