Biographie vosgienne

Xavier Alphonse MONCHABLON
 
  Nouvelle recherche
 

Dictionnaire des Vosgiens célèbres

MONCHABLON (Xavier-Alphonse), peintre
Avillers, 1835 – Paris, 1907


Fils d’un instituteur, il apprit la lithographie à Mirecourt. Ayant obtenu une petite bourse du département des Vosges, il entra à l’Ecole des Beaux-Arts en octobre 1856, où il fut l’élève de Gleyre. Premier prix de Rome en 1863 avec Joseph reconnu par ses frères, il commença une brillante carrière ponctuée de nombreuses récompenses officielles (médailles en 1869, 1874, 1889).

Son œuvre consiste principalement en portraits et grandes fresques aux thèmes religieux, et dans le style académique. Dans le genre religieux, il décora plusieurs églises de Paris (dont une Sainte Famille à St-Nicolas-des-Champs). On lui doit aussi les 4 Evangélistes du grand séminaire d’Angers. Toute une partie de son œuvre s’inscrit dans le contrat religieux d’une Lorraine amputée par l’annexion de 1870 : ainsi les Enfants illustres de la Lorraine (pour la Faculté de droit de Nancy), Jeanne d’Arc (Châlons-sur-Marne), les fresques aujourd’hui disparues de la basilique de Domrémy.

En 1884, il peignit une grande toile représentant Les Saints de la Vosge, exaltation de la Sainte Famille adorée par les saints de la Lorraine du sud, célébration aussi du travail, car la fresque devait orner la chapelle-école de la Hutte, près de Hennezel, fréquentée par les enfants d’ouvriers de la forge. Cette toile est actuellement conservée au musée de verre d’Hennezel-Clairey.

Le fils de Xavier-Alphonse, Edouard Monchablon, né à Paris en 1879, disparut prématurément en 1914 : il avait obtenu le grand prix de Rome en 1903, récompensant ses admirables paysages d’Italie. Un peu avant sa mort, il s’était orienté vers le portrait, le paysage de mer et les scènes de navigation.


Bibl. : Association Saône Lorraine, Les Saints des Vosges d’Alphonse Monchablon, in Revue Lorraine Populaire, avril 1987.


[Jean-François Michel.]