Biographie vosgienne

Victor MOUROT
 
  Nouvelle recherche
 

Dictionnaire des Vosgiens célèbres

MOUROT (Victor), prêtre, écrivain johannique
Grand, 23 mars 1843 – Ban-de-Laveline, juillet 1897


Instruit par son oncle, le curé de Beaufremont, l’abbé Mourot s’intéresse très tôt à l’archéologie et à l’histoire. Brillant élève aux petits séminaires de Châtel et d’Autrey jusqu’en 1861, il entre au grand séminaire. Ordonné prêtre, il est vicaire à Beaufremont, puis curé de 1870 à 1874. Il transforme en chapelle ronde, pour la sauver de la ruine, une des tours du château. Nommé à Monthureux-le-Sec, il y construit une église de style romain. Il est ensuite transféré à Vomécourt-sur-Madon puis à Ban-de-Laveline où il érige une statue de Jeanne d’Arc.

Il donne une première étude sur Grand et Sainte Libaire (Annales Société d’Emulation des Vosges, 1874) et alimente régulièrement de ses chroniques la presse de l’Est de la France et notamment la Semaine religieuse.

Il collabore avec l’architecte Fontaine au Recueil d’anciennes croix… du diocèse de Saint-Dié (1875, 2 vol.), note ses impressions de pèlerinage dans La Terre Sainte et le Pèlerinage de pénitence (2 vol.), donne des pièces de théâtre : Cécile ou le Triomphe de la virginité (drame en 3 actes), Marie Antoinette ou les Sourires et les Tristesses (drame en 3 actes) et Jeanne d’Arc, sainteté et patriotisme.

C’est surtout à Jeanne d’Arc qu’il consacre l’essentiel de ses talents d’écrivain et de panégyriste. Il écrit une biographie populaire : La Vierge de Domrémy, des panégyriques, prononcés dans différentes églises, recueillis sous le titre de l’Auréole de Jeanne d’Arc, des études sur sa maison natale, sur la demande de canonisation. La nationalité lorraine de Jeanne d’Arc l’oppose à l’abbé Misset, tenant de Jeanne d’Arc champenoise. Ici naît une controverse qui prend rapidement un ton polémique qui dessert Victor Mourot et dérange sa carrière. Il écrit néanmoins l’Histoire du monument national de Domrémy au Bois-Chenu, abondamment illustré. En 1891 il crée avec les missionnaires de Domrémy le bulletin mensuel de l’œuvre du monument national, La Voix de Jeanne d’Arc, dont il est le principal rédacteur jusqu’à sa mort.

Il collectionne en outre tout ce qui a trait à son village natal.

Il était membre de toutes les sociétés savantes de Lorraine.


Bibl. : Semaine Religieuse de Saint-Dié, 1987, p. 546-551.


[Albert Ronsin.]