Biographie vosgienne

Maurice POTTECHER
 
  Nouvelle recherche
 

Dictionnaire des Vosgiens célèbres

POTTECHER (Maurice), manufacturier et homme de lettres
Bussang, 19 octobre 1867 – Bussang, 16 avril 1960


Maurice Pottecher est le fils de Benjamin Pottecher, manufacturier, et le neveu de Nicolas Claude, fondateur du Syndicat cotonnier de l’Est. Il fait ses études au collège d’Epinal en même temps que René et Henri Perrout, puis se rend à Paris pour devenir homme de lettres. Il fréquente Alphonse Daudet, Jules Renard, Marcel Schwob, Léon Daudet, Romain Rolland, Georges Suarès, les frères Rosny, Verlaine et plus tard Paul Claudel dont il sera l’un des meilleurs amis. Il assure la critique littéraire de La Petite République, mais le théâtre l’attire et il revient à Bussang pour créer son fameux Théâtre du Peuple en 1895.

Deux ans plus tard, il fait construire près du saut des Cuves, à proximité de Gérardmer, une salle de spectacle identique.

Il écrit lui-même les pièces que des acteurs bénévoles jouent sur les scènes de ces cathédrales de l’Esprit construites au milieu des sapins : Le Diable marchand de goutte, Le Château de Hans, Jean de l’Ours, L’Anneau de Sakountala, C’est le vent et Liberté.

A Paris, il est accueilli au Théâtre de l’Odéon, à la Comédie-Française et au Gymnase. Pressenti par Gérard Bauer pour faire partie de l’Académie Goncourt, il refuse en prétextant qu’il est trop âgé.

En 1921, il reçoit à Bussang un jeune acteur qui commence à percer : Louis Jouvet. A cette époque, la troupe de Maurice Pottecher compte un excellent décorateur, costumier, peintre, metteur en scène et acteur : Pierre Richard-Wilm, amené dans les Vosges par le fils de Maurice, Jean Pottecher, tué à la fin de la Grande Guerre.

Quand Maurice Pottecher disparaît, il est inhumé à Bussang près de son épouse Tante Camm, surnom qui lui vient de son nom de théâtre Georgette Camée. A l’issue d’une carrière artistique bien remplie, celle-ci est morte le 15 novembre 1957. Frédéric Pottecher, journaliste, chroniqueur judiciaire et homme de lettres, est le neveu de Maurice Pottecher.


Bibl. : Poull (G.).– Les Vosges, Ed. France-Empire, 1985, p. 322 à 323.
Journaux La Liberté de l’Est et L’Est Républicain (nombreux articles).
Jeanclaude (Georgette).– Un poète précurseur, Maurice Pottecher et le Théâtre du Peuple.– Bussang, 1960, p. 271.


[Georges Poull.]