Biographie vosgienne

Achille Hippolyte Marie DE VALENTIN DE LA TOUR
 
  Nouvelle recherche
 

Dictionnaire des Vosgiens célèbres

VALENTIN DE LA TOUR (Achille Hippolyte Marie de) , général de division de cavalerie
Châtel-sur-Moselle, 13 août 1842 – Paris, 14 juillet 1915


Issu d’une famille dont l’un des ancêtres, Nicolas Valentin, reçu du duc Antoine de Lorraine le commandement des villes de Saint-Dié et de Bruyères en 1544, il est le petit-fils de Jean Chrysostome, officier en 1781, qui prend du service dans l’armée des Princes en 1792, se retire après une blessure en 1796 et revient s’installer à Châtel où il épouse la seconde fille de Dieudonné Cosserat en 1806. De ce mariage naissent quatre enfants dont Charles Henry Augustin, décédé à Châtel en 1883, lequel de son épouse Pauline de Bigault d’Avoncourt a deux enfants, dont Achille Valentin de La Tour.

Entré en 1861 à l’école militaire de Saint-Cyr, il en sort en 1863 et est nommé sous-lieutenant au 12e régiment de dragons le 1er octobre 1863.

Lieutenant en 1866, il passe en 1867 au 3e régiment des chasseurs d’Afrique. Il est capitaine le 26 juillet 1870, participe à la guerre et est fait prisonnier à Sedan. Nommé au 4e régiment de cuirassiers en 1875, puis au 6e en 1878, il devient chef d’escadron au 3e en 1882. Promu lieutenant-colonel au 19e régiment de dragons en 1896 et colonel au 28e en 1889, il devient général de brigade le 26 décembre 1893, commande la 1ère brigade de hussards puis la 1ère division de cavalerie. Pour raisons de santé, il est mis dans la réserve le 24 juin 1906.

Chevalier de la Légion d’honneur le 3 juin 1871, il est élevé au grade d’officier le 17 septembre 1891 et à celui du commandeur le 30 décembre 1902.


Bibl. : Jouve (H.).- Dictionnaire biographique des Vosges.
Olivier (Abbé).- Châtel-sur-Moselle avant la Révolution.- Épinal, 1898, p. 194-196.
Dossier S.H.A.T. Vincennes.


[Albert Ronsin].