Biographie vosgienne

Philibert Joseph Blaise BERNARD
 
  Nouvelle recherche
 

Biographie alsacienne-lorraine / A. Cerfberr de Médelsheim

BERNARD Philibert Joseph Blaise.- Né à Nomexy (Vosges) le 2 août 1823, élève de M. Barrias. Nous avons demandé à cet artiste, comme à tous ses confrères, quelques notes qui nous permissent de le faire connaître ; nous ne pouvons résister à l'envie de reproduire ces lignes à la fois touchantes et spirituelles d'un homme qui s'est fait tout seul, et qui, malgré qu'il en dise, a du faire et de l'acquit assez pour trouver sa voie.

Resté jusqu'à vingt ans dans mon village chez mes parents ; à cette époque envoyé avec une pension de dix francs par mois au musée d'Épinal pour y cultiver les dispositions que l'on avait remarquées en moi pour la peinture. A vingt et un ans, arraché violemment à mes études pour le service militaire pour sept ans ; rejeté dans la vie civile aussi brutalement que j'en avais été enlevé, et cela sans moyens d'existence, et à peu près sans état, les quelques mois passés à Épinal ne pouvaient en constituer un.

J'ai dû prendre le parti d'essayer de vivre en faisant quelques portraits à droite et à gauche, tant à Épinal, à Lunéville où je me suis marié, qu'à Metz. En 1853 je vins à Paris où, à force de m'escrimer, j'ai réussi, malgré mon manque complet d'études, à me faire admettre, avec un portrait, au Salon officiel de 1864. Depuis ce temps, j'ai exposé différentes fois, quand j'ai pu le faire, et surtout quand le jury a jugé convenable d'admettre les oeuvres que j'al représentées. Résultat final, actuel du moins, ma fortune est toujours à l'état d'ébauche.


M. Bernard est modeste, son talent s'est affirmé, il est plein d'humour et de fantaisie, et, au Salon de 1877, on a remarqué son tableau : le Droit de la Cuisinière. Ce ne sera pas son dernier succès.