Biographie vosgienne

Pierre FÉVE
 
  Nouvelle recherche
 

Dictionnaire des Vosgiens célèbres

FÈVE (Pierre), directeur d'école, ethnologue

Corcieux, 1907 – Baccarat, 1976


Issu d'une famille de paysans, Pierre Fève conserve toute sa vie une véritable passion pour la nature vosgienne et pour les gens de son pays. Entré à l'école normale de Mirecourt en 1923, il est considéré comme un bon élève. Aussi, à la sortie, il est envoyé directement au cours complémentaire de Charmes. Il effectue ensuite son service militaire ; à sa libération, il est envoyé à Plainfaing puis à Granges-sur-Vologne.

Il se marie en 1931 et ce couple d'instituteurs s'installe à Vicherey pour 20 ans. Pour lui, la drôle de guerre débute au 166° régiment de forteresse dans la ligne Maginot et se poursuit dans un camp de prisonniers en Allemagne. En 1945, il retrouve sa famille et son école de Vicherey.

Adepte, dès sa sortie de l'école normale, des nouvelles techniques pédagogiques de Célestin Freinet, il les met en pratique à l'école de Vicherey, qui devient un laboratoire expérimental réputé. Président du groupe de l'École moderne pour les Vosges il participe à tous les congrès internationaux de l'École Freinet.

En 1951, cet éducateur de grande qualité est placé à la tête du groupe scolaire de Thaon-les-Vosges, où il exercera pendant quinze ans. C'est alors qu'il rédige, pour la célèbre Bibliothèque de Travail de l'Institut de Pédagogique Freinet, 15 fascicules sur les sujets les plus variés.

Retraité en 1966, il se fixe à Baccarat et entreprend dans le domaine linguistique une oeuvre considérable de recherche et de conservation du patois de Corcieux. Pour l'institut d'ethnographie de l'Université de Nancy II, il établit un lexique de 10.000 mots. Ce travail repris, complété, avec la phonétique et la grammaire formant 237 pages, est publié dans le Bulletin de la Société Philomatique Vosgienne de 1971 à 1976.


Bibl. : Rothiot (P.).- Pierre Fève (1907-1976), in Bulletin de la Société Philomatique vosgienne, 1976, tome LXXIX, p. 107-109.


[Albert Ronsin]..