Biographie vosgienne

Victor Marie Honoré LALEVEE
 
  Nouvelle recherche
 

Dictionnaire des Vosgiens célèbres

LALEVEE (Victor), instituteur, écrivain régionaliste
Fraize, 25 août 1878 – Fraize, 6 janvier 1962


Victor Lalevée (photo Thévenon). Victor est l’aîné des quatre enfants que compte la famille d’Aubin Lalevée, menuisier aux Aulnes à Fraize, dont les ancêtres, dès le XVIIe siècle, étaient installés au pied de la chaume de Sérichamp. Instituteur stagiaire à Raon-l’Etape, il est ensuite instituteur adjoint à Fraize durant cinq ans puis il exerce à Granges-sur-Vologne (école de Gadémont) jusqu’en 1907, année où il obtient l’école du Grand Valtin (commune de Ban-sur-Meurthe) où il restera jusqu’en 1934. Dès son arrivée, il conseille la pratique du ski à ses élèves et dès 1908 ceux-ci peuvent circuler librement en hiver grâce à des skis fabriqués en classe. En 1912, cette nouveauté vaut à l’école du hameau de recevoir la visite du ministre de la guerre Noulens.

Retraité, il s’installe dans la maison familiale à Fraize et consacre tout son temps à l’étude du passé et du présent de la région. Il donne au journal de Fraize Les Annonces des Hautes Vosges des récits, des légendes, des nouvelles révélant les us, coutumes et croyances de la haute vallée de la Meurthe, fruit de ses recherches d’archives, de ses enquêtes auprès des habitants.

Une partie de ses écrits à été rassemblée sous forme de livres. Ce sont : Au Pays des marcaires (1950), A l’ombre des Hautes Chaumes (1956), Histoire de Fraize ; Avec les bonnes gens de Saint-Léonard (paru en feuilleton dans les Annonces des Hautes Vosges en 1960).

Une plaque a été apposée en 1962 sur le mur de l’école du Grand Valtin, où il a enseigné durant 28 ans.

Chevalier des palmes académiques et du mérite social, Victor Lalevée était également chevalier de la Légion d’honneur.


Son frère Henri Lalevée (Fraize 1889-1982) parcourt une carrière parallèle : instituteur à Fraize après son service militaire de 1912 à 1914, puis à nouveau après la guerre de 1914-1918 qu’il fait comme officier d’artillerie. Il est chargé d’enseigner au cours complémentaire le dessin industriel et le travail sur bois et fer. Conseiller général du canton de Fraize de 1952 à 1961, il a également publié des études sur des points d’histoire locale dans le Pays Lorrain et dans le Bulletin de la Société Philomatique Vosgienne.


Bibl. : Baumont (Georges).- Souvenir de Victor Lalevée, in Bulletin de la Société Philomatique, 87e année, volume LXI, 1961, pages 3-4.
Documentation de M. Henri Lalevée, neveu de Victor et fils d’Henri Lalevée.


[Albert Ronsin].