Biographie vosgienne

Alexis LALLEMAND
 
  Nouvelle recherche
 

Dictionnaire des Vosgiens célèbres

LALLEMAND (Alexis), maître de forges

Plombières, 11 novembre 1771 – Epinal, 15 décembre 1846


Il entre à partir de 1787 en qualité de simple employé dans les forges du Blanc-Murger (commune de Bellefontaine) où son oncle Gabriel Mignard est régisseur. Malgré son âge, il lui rend de grands services. A 23 ans, il se voit confier par M. Colombier la direction de la forge de la Hutte (canton de Darney), après avoir été commis de celle de Mortagne à Brouvelieures. En 1803, il désire se créer une situation indépendante et se décide à prendre à bail la forge d’Uzemain. Bientôt il redonne vie à cet établissement languissant et ses affaires ont tant de succès qu’il se rend acquéreur de l’usine en 1816.

Pour pallier l’insuffisance du cours d’eau qui fournit l’énergie hydraulique nécessaire au roulement de ses ateliers, il achète en 1819 un moulin sur le ruisseau de Rasey et y construit l’année suivante un martinet secondaire. En 1831, il expose à Epinal une barre de fer forgée, échantillon de celles qui sont employées pour la fabrication des canons de fusils dans les manufactures d’armes de Saint-Etienne et de Mutzig, ses principaux clients. En 1833, il fait fonctionner 2 feux d’affinerie, une renardière, une platinerie, un martinet et un laminoir qui emploient en tout une trentaine d’ouvriers permanents. Il tire ses fontes de la Haute-Saône et produite des fers fins d’une qualité appréciée. Ne pouvant satisfaire la demande, il augmente le martinet de Rasey d’un feu de forge en 1836. Son chiffre d’affaire s’élève à 300 000 francs en 1844.

Pendant 13 ans il est à la tête de la municipalité d’Uzemain et de 1833 à sa mort, il représente le canton de Xertigny au conseil général.


Bibl. : Annuaire des Vosges, pages 169-173.


[Pierre Heili].