Richard ROGNET




Biographie

1942 : Naissance le 5 novembre au Val d'Ajol (lieu-dit Hamanxard), dans les Vosges. Il est l'aîné d'une famille de quatre enfants. Son père est mécanicien d'entretien dans une usine textile et sa mère institutrice.

1944 : Naissance de son frère Frédéric, le 21 octobre. Ils passeront leur enfance à arpenter la campagne environnante et à lire.

1954-1955 : Il écrit ses premiers poèmes vers 12 ou 13 ans.

1958 : La famille Rognet déménage à Dommartin-lès-Remiremont.

Il étudie au lycée de Remiremont, puis à l'École Normale d'Instituteurs de Mirecourt, puis à la Fac de Lettres de Nancy.


1966 : Publication de son premier recueil de poèmes.

1969 : Il débute sa carrière d'enseignant à l'École Normale de Mirecourt, puis à celle d'Épinal, avant de rejoindre le collège Jules-Ferry d'Épinal comme professeur de lettres, où il familiarise certains de ses élèves avec la lecture et l'écriture de poèmes.

Il dirige, au Centre départemental de Documentation pédagogique (C.D.D.P.) des Vosges, la collection Parages (dix volumes parus), réservée aux productions des ateliers d'écriture poétique qu'il a mis en place, au collège Jules-Ferry, à Épinal.


1971 : En août, rencontre déterminante avec Alain Bosquet.

1978 : Prix Charles-Vildrac pour L'Épouse émiettée, le premier d'une série de prix prestigieux : prix Louise-Labé 1985, prix Max-Jacob 1989, prix Théophile-Gautier 1993, prix Apollinaire 1997, prix Louis-Montalte 1998...Photo Régine Lehmann.

1991 : En mai, il entre à l'Académie Mallarmé (aux côtés de Marie-Claire Bancquart, Hervé Bazin, Alain Bosquet, Georges-Emmanuel Clancier, Guillevic, Jean Orizet, Lionel Ray, Jean-Claude Renard …). Le 30 septembre, décès de son père.

2000 : Il fait valoir ses droits à la retraite en juin.

2002 : Il reçoit le Grand prix de Poésie de la Société des Gens de Lettres pour l'ensemble de son œuvre.

Il vit à Dommartin-lès-Remiremont où il poursuit son œuvre.

Richard Rognet est traduit en plusieurs langues dont l'italien, le russe, le bulgare, le serbo-croate, l'espagnol et l'allemand.

Son œuvre a été le sujet d'un mémoire de D.E.A. à la Faculté de Lettres de Nancy (1991), et d'une thèse à l'Université de Vérone en Italie (1997).

Il est Chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres (1994), et Chevalier dans l'ordre des Palmes académiques (1996).





Abondance des issues: sept poèmes inédits de Richard Rognet.